Girl Enjoying Chocolate Milk

Malnutrition, obésité, on ne compte plus les conséquences d’une mauvaise alimentation sur notre santé : une récente étude anglaise vient ajouter à cette liste les allergies alimentaires de l’enfant, qui seraient favorisées par l’alimentation industrielle.

 

Les réactions allergènes de l’enfant ne dépendraient pas uniquement des stimulus extérieurs : l’alimentation serait également en cause, comme le démontre cette étude menée par les chercheurs de l’université de Southampton. Une nouvelle preuve de l’importance de l’alimentation pour la santé globale de l’enfant, et ce dès la première année de la vie.

A deux ans, 41 bébés présentaient déjà des allergies

Pour cette étude menée de la naissance des enfants à l’âge de deux ans, le régime alimentaire de près de 1140 bébés durant la première année de leur vie a été tenu à jour par les mères et envoyés à l’équipe de recherche. Qui a constaté de nets résultats en défaveur de l’alimentation riche en denrées industrielles : à l’âge de deux ans, 41 enfants présentant une allergie alimentaire étaient nourris à base de produits tout préparés voire de produits pour adultes, contre 82 enfants non-allergiques ayant eu une alimentation plus saine et sans additifs.

Alimentation : de l’importance de la prévention

Si une alimentation maison riche en fruits et légumes semble fortement réduire le risque d’allergie, les chercheurs précisent qu’il ne s’agit sûrement pas d’une cause unique. Mais s’il est encore difficile de nommer tous les facteurs influençant le développement du système immunitaire de l’enfant, responsable des allergies, nul doute que cette étude montre à nouveau la nécessité d’apporter un régime alimentaire sain aux enfants… et de dire « stop » à la junk-food !

Publicités