Conduite enfants

Une étude menée par OpinionWay à la demande d’Assureurs Prévention révèle que plus des trois quarts des parents conduisent dangereusement, même quand leur enfant est dans le véhicule.

L’été est généralement une période dangereuse sur les routes : entre trafic chargé, chaleur intense et enfants turbulents, les conducteurs ont souvent du mal à garder leur calme et une conduite sereine. Pour mettre en garde contre la conduite imprudente en présence de ses enfants, Assureurs Prévention lance une nouvelle campagne.

Une étude des comportements aux résultats inquiétants

Pour accompagner sa campagne estivale, l’association a commandé une étude sur les comportements des automobilistes avec leurs enfants. Menée auprès de 2066 individus au début du mois de juillet, l’enquête révèle des  chiffres inquiétants. Ainsi, 76% des conducteurs avouent ne pas avoir une conduite exemplaire en présence de leurs enfants. Si 42% se sont déjà emportés contre d’autres usagers, ils sont 35% à dépasser les limites de vitesse autorisée, volontairement ou par inattention. La fatigue est également peu prise en compte puisque 27% des sondés reconnaissent conduire 2 voire 3 heures sans pause, par hâte d’arriver ou parce que le besoin ne s’en fait pas sentir, et 25% ont déjà conduit en étant fatigué.

Une campagne malheureusement encore nécessaire

Ces chiffres pour le moins alarmant rendent nécessaire la campagne de sensibilisation qui va être lancée. Celle-ci est composée de 3 spots TV dans lesquels des parents en tort se font raisonner par leur enfant (à voir ici). Selon Bernard Spitz, président d’Assureurs Prévention, cette campagne est d’autant plus importante que « la période des vacances est propice à la transmission des bons gestes entre parents et enfants ». Or, l’étude tend à montrer l’inverse : les parents risquent de transmettre de mauvaises habitudes de conduite à leurs enfants. Une prise de conscience est donc encore et toujours nécessaire.

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre blog, ici.

Publicités