Sommeil

Pourquoi mon enfant refuse-t-il de dormir ? Une étude publiée dans pédiatrics explique, aux parents épuisés, pourquoi certains enfants ont le sommeil compliqué, fragile ou léger contrairement à d‘autres. La mauvaise qualité de leur sommeil serait inscrite dans leurs gènes depuis la naissance.

À travers une étude faite sur des jumeaux de 6 mois à 4 ans, la psychologue Evelyne Touchette met en avant l’idée que la qualité des nuits d’un enfant est en partie déterminée par son patrimoine génétique.

« Un gène du sommeil » ?

L’étude récemment menée portait sur le sommeil de 405 jumeaux homozygotes (« vrais » jumeaux), c’est-à-dire qui partagent le même génome, et 586 jumeaux hétérozygotes (« faux » jumeaux) au génome distinct. Les résultats ont révélé que la variation du temps de sommeil en journée était principalement corrélée avec la qualité de l’environnement où l’enfant faisait la sieste. Une plus grande variabilité a cependant été constatée chez les paires de « faux » jumeaux que de « vrais » jumeaux pour le sommeil nocturne. Même si les gènes impliqués ne sont pas encore connus, cette étude révèle une influence de la génétique sur la durée et sur la qualité du sommeil des enfants en bas âge.

Les bons gestes à connaître

Cette découverte ne doit ni décourager ou déresponsabiliser les parents. L’environnement qu’ils créent autour de l’enfant est un facteur primordial dans la qualité du sommeil de jour comme de nuit. Même s’il est impossible d’agir sur ce qui est ancré dans les gênes, l’environnement permet de faire varier les prédispositions de base.

Parfois, le comportement des parents n’est pas propice au sommeil réparateur. La présence parentale quand l’enfant s’endort, le réconforter hors de son lit avant de le coucher, ou l’emmener dans le lit conjugal, sont autant d’erreurs à éviter. Sans quoi, le sommeil devient une séparation affective avec le parent, vécu douloureusement par l’enfant. Créer une routine calme, enveloppante et prévisible pour développer l’autonomie de l’enfant en ce qui concerne son sommeil, est donc conseillé par les spécialistes.

 

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre blog, ici

Publicités