Infos3
De nouvelles informations en lien avec l’enfance et la famille alimentent l’actualité. Voici les quatre informations du moment qui ont retenu l’attention de la rédaction de PsychoEnfants.

Un rapport de la Cour des comptes critique l’Education nationale
Mercredi 22 mai, la Cour des comptes a publié un rapport énonçant les défaillances de l’Education nationale. Selon les Sages, la baisse des résultats des élèves et la crise de vocation des enseignants ne relèvent pas de manque de moyens budgétaires. Mais d’une mauvaise organisation et d’une gestion des professeurs défectueuse. Pour le président de la juridiction, Didier Migaud, il faut « mieux valoriser » les enseignants recrutés à Bac+5, ce qui passe, notamment par une revalorisation salariale. Les professeurs français étant moins rémunérés que leurs homologues de l’OCDE. Il faut également revoir les règles d’affectation des professeurs. Deux tiers des premières affectations se font sur des postes de remplacement ou dans des zones difficiles pour lesquels « une solide expérience pédagogique seraient bien plus efficaces. » Enfin, la Cour des comptes souhaite mettre en place un « forfait annuel » intégrant les heures de cours et le travail en dehors (travail en équipe, soutien personnalisé des élèves,…). Des recommandations qui prennent le contre-pied du gouvernement qui souhaite créer 60 000 postes en cinq ans.

Allocations familiales, crèches : ce que le gouvernement devrait annoncer
Une bonne et une mauvaise nouvelle devraient être annoncées aux jeunes parents le 3 juin prochain par le premier ministre Jean Marc Ayrault. Devant le Haut Conseil à la famille, il va annoncer les mesures du gouvernement en matière de politique familiale. La bonne nouvelle : le gouvernement souhaite créer 100 000 places de crèches d’ici 2017. La mauvaise : les allocations familiales devraient baisser pour 15% des foyers français. « Nous diminuons certaines prestations pour les plus aisés, dans une approche sociale de la politique familiale mais dans le même temps, nous créons davantage de services pour tous », s’est justifié Najat Vallaud-Belkacem, porte parole du gouvernement. Autres sujets qui devraient être abordés : le partage entre la mère et le père du congé parental, la préscolarisation en maternelle que le gouvernement veut augmenter, et le fonctionnement des assistantes maternelles.

Un cas de harcèlement secoue une école de Charente-Maritime
Les parents d’Amandine, 6 ans, ont porté plainte pour « harcèlement moral ». Selon eux, leur fille est victime de crachats, d’insultes, de coups, de menaces, de serrages de cou, de moqueries, de cheveux tirés et d’objets dérobés depuis le début de l’année scolaire. Et ils visent une autre fillette de 6 ans dont la mère n’est autre que l’enseignante, directrice de l’école élémentaire du village, Bussac-Forêt. Les parents de la victime estime qu’elle est « couverte par sa profession », tandis que l’inspection d’académie conteste toute forme de laxisme ou de corporatisme. Les réunions de conciliation qui se sont tenues depuis novembre n’ont pas abouti. L’épilogue de cette histoire se fera donc devant la justice.

USA : un enfant de 4 ans devient maire de sa ville
C’est probablement le plus jeune homme politique du monde. Bobby Tufts, du haut de ses 4 ans, est le nouveau maire du village de Dorset, dans le Minnesota. Le procédé ayant permis un tel événement est particulier puisque les 22 habitants de ce village n’élisent pas leur maire, mais le tire au sort sans distinction d’âge. Le jeune enfant n’aura quand même pas un emploi du temps de ministre. Il est bien précisé qu’il n’aura aucune responsabilité politique. Son rôle se réduisant à quelques apparitions publiques lors d’événements culturelles.

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre blog, ici.

Publicités