Infosjour

De nouvelles informations en lien avec l’enfance et la famille alimentent l’actualité. Voici les quatre informations du moment qui ont retenu l’attention de la rédaction de PsychoEnfants.

USA : la tornade a fait au moins 24 morts dont 9 enfants selon un bilan provisoire
La catastrophe survenue lundi dans l’Oklahoma a semé la désolation dans la ville de Moore, la plus touchée par la tornade. Le bilan provisoire fait état de 24 morts, dont neuf enfants. Mais les recherches se poursuivaient pour tenter de retrouver des survivants dans les décombres. Quarante-huit personnes sont toujours portées disparues à l’heure actuelle. Une école s’est notamment effondrée, ce qui avait d’abord lancé une rumeur d’au moins vingt enfants décédés. Aujourd’hui, nous savons que ces enfants ont miraculeusement survécu, ce qui a permis de revoir le bilan à la baisse. Avec des vents tournant jusqu’à 320 kilomètres à l’heure, la tornade appartient à la deuxième catégorie des tourbillons les plus puissants sur l’échelle de Fujita.

Pas de préméditation pour le britannique qui a égorgé ses enfants à Lyon
Le parquet de Lyon n’a pas retenu la préméditation contre le britannique qui a avoué avoir tué ses enfants de 5 et 10 ans à Saint-Priest, près de Lyon. « On a toujours la possibilité de changer en regardant les procès-verbaux d’auditions » a-t-il toutefois précisé. Julian Stevenson, 48 ans, avait égorgé ses deux enfants samedi dernier avant de prendre la fuite en rollers. Interpellé quelques instants plus tard, il a reconnu les faits mais n’a pas précisé les raisons de son geste. Le drame serait lié à un divorce « douloureux » et à « des modalités d’exercice du droit de visite aux enfants qu’il considérait comme insuffisant », a indiqué une source judiciaire. En 2010, après des actes de violence sur son épouse, son droit de visite avait été restreint. Ce week-end était le premier durant lequel il pouvait recevoir sa fille et son grand frère sans la présence d’un tiers.

À neuf ans, ils trouvent de la cocaïne et la goûtent
Après les seringues à insuline de Sevran, la cocaïne de Massy. Des enfants âgés de 8 et 9 ans ont trouvé des sachets de poudre blanche dans cette ville de l’Essonne. Plusieurs d’entre eux en ont ingurgité. « Heureusement ce n’est pas grave du tout », a déclaré le maire de Massy, Vincent Delahaye. Les enfants ne présentaient aucun trouble. » Six d’entre eux ont été hospitalisés « par précaution ». Des dealers avaient caché un carton de la substance dans un endroit pourtant tranquille, pas connu pour être un site de trafic de drogue. C’est l’enseignant d’une école du centre-ville qui a sonné l’alerte lorsque l’un de ses élèves est venu lui faire part de sa trouvaille.

Le Danemark veut réduire la consommation de riz des enfants
Les campagnes de prévention visant les enfants ont généralement pour but de combattre l’obésité. Mais cette fois, le Danemark s’attaque au riz. Selon les autorités sanitaires du pays, la consommation régulière de ce féculent serait dangereuse pour la santé des plus jeunes. En cause : l’arsenic inorganique que contient naturellement le riz. « Les personnes consommant des aliments avec de l’arsenic inorganique quotidiennement courent un risque accru de cancer », ont précisé les autorités danoises. Elles demandent donc aux parents d’éviter tant que possible la consommation de « boissons au riz, de lait de riz ou de céréales au riz soufflé chaque jour ».

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre blog, ici.

Publicités