Péridurale 3

Selon une enquête du Collectif interassociatif autour de la naissance (Ciane), le recours à la péridurale lors de l’accouchement est en constante hausse. Après une péridurale souhaitée ou subie, les femmes sont-elles satisfaites du soulagement de la douleur lors de leur accouchement ? État des lieux.

Cette enquête en ligne a obtenu 8284 réponses de la part de mères ayant accouché entre 2005 et 2012. Et premier constat : le taux de péridurale ne cesse d’augmenter. En 2012, 88% des jeunes mamans primipares (premier accouchement) et 58% des mères multipares (qui ont déjà eu des enfants) y ont eu recours. Sur la période 2005-2007, ces proportions s’élevaient respectivement à 76% et 50%.

Des femmes relativement satisfaites

A leur arrivée à la maternité, seulement 7% des primipares ne souhaitaient pas avoir de péridurale contre 24% des multipares. Les femmes indécises avant l’accouchement ont, pour les trois quarts, eu recours à la péridurale. Mais celles-ci n’ont apporté satisfaction qu’à 68% des indécises. Certaines considèrent que les équipes médicales ne leur ont pas laissé le choix ou qu’elles les ont insuffisamment soutenues.  Alors que 97% des mères qui n’ont pas eu de péridurale sont satisfaites de leur choix. Les femmes qui voulaient et ont eu la péridurale se déclarent satisfaites à 78%. Un chiffre de plus en plus élevé. La péridurale auto-dosable apportant une satisfaction plus élevée que la péridurale classique.

Des voies d’améliorations existent

Mais les insatisfaites mettent en évidence des dysfonctionnements persistants: inefficacité, absence de sensations préjudiciable, pose laborieuse, mal exécutée ou tardive. Le Ciane fait donc des propositions pour que la péridurale se déroule sans difficultés. Des solutions préalables à l’accouchement : améliorer l’information sur les limites de la péridurale et favoriser l’expression d’un projet commun. Et des solutions durant l’accouchement : soutien psychologique et physique, information sur l’avancement du travail, respect des préférences exprimées et proposition de formes de soulagement plus variées (auto-dosage, bain et ballon).

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre blog, ici.

Publicités