Autiste-01

A l’occasion de la journée mondiale de l’autisme le mardi 2 avril, Marie-Arlette Carlotti ministre déléguée chargée des personnes handicapées, annonce que le 3e plan autisme portant sur la période de 2013 à 2017 est « prêt ». En ne donnant que le cadre général et sans préciser le calendrier, la ministre s’est attirée les foudres des familles et des associations militantes.

Grâce au troisième volet du plan pour l‘autisme, Marie-Arlette Carlotti veut promouvoir des thérapies validées scientifiquement avec une préférence pour une approche éducative plutôt que psychiatrique.

Un nouveau plan de bataille

Le deuxième plan lancé en 2008 a « apporté des choses nouvelles» admet M’Hammed Sajidi président de l’association vaincre l‘autisme mais, « n’a été exécuté qu’à moitié ». Pourtant l’espoir perdure.

A ce jour, le nouveau plan s’articule selon cinq axes : le repérage précoce pour la détection des enfants autistes dès le plus jeune âge; l’accompagnement des parcours pour éviter une rupture entre les soins reçus dans l’enfance et le traitement à l’âge adulte; un soutien aux parents; une formation plus spécifique pour les professionnels de la santé; une intensification en matière de recherche. La prise en charge est fondée sur une approche éducative et comportementale afin de limiter l’influence de la psychanalyse.

 

«Un chantier phénoménal »

 Ce plan, annoncé pour novembre 2012 puis janvier 2013, s’est fait attendre et reste imprécis sur la date, ses modalités de mise en œuvre, et sur son financement. Une perte de confiance entre les associations et le gouvernement s’est installée. Passant de l’espoir à la colère, « les familles attendent tout de ce plan, mais la france à 40 ans de retard » explique Danièle Langloys, présidente d’autisme France. La prinicpale préoccupation des familles est la scolarisation de leur enfant. Seulement un tiers des autistes de moins de 20 ans sont aujourd’hui scolarisés, entre l’Institut médico-éducatif ou la CLIS (classe d’intégration scolaire), les structures manquent de financement et de ressources.

Publicités