Ecole

Bertrand Delanoë a décidé d’appliquer la réforme des rythmes scolaires à Paris dès la rentrée de septembre 2013. Les écoliers franciliens se rendront à l’école le mercredi matin et auront deux activités périscolaires par semaines. Quelles sont les modalités de ce changement ? Éléments de réponse.

Les écoles parisiennes s’apprêtent à changer de fonctionnement. Malgré la manifestation du corps enseignant et des parents d’élèves, la réforme des rythmes scolaires a été adoptée par le conseil de Paris ce lundi 25 mars. À partir de septembre 2013, elles seront ouvertes le mercredi matin pour accueillir les enfants pendant 3 heures. Une demi-journée supplémentaire de cours qui permet de dégager du temps pour des activités périscolaires les autres jours de la semaine. Deux tranches d’activités d’une heure et demie seront prévues le mardi et le vendredi, de 15h à 16h30. Ces modifications concernent 137 000 enfants de la capitale.

Mercredi plutôt que samedi

Entre le mercredi et le samedi, le maire de Paris a tranché. Et a fait le choix d’écouter les parents pour qui le mercredi présente plusieurs avantages. C’est un jour où la majorité des parents travaillent. Plutôt que de faire garder leurs enfants, ces derniers iront à l’école. Et le samedi restera libre pour passer du temps en famille. En cas de divorce et de garde alternée, le parent accueillant l’enfant le week-end ne sera pas défavorisé. Pour autant, certains experts plaident plutôt pour le samedi matin qui permet de ne pas perturber le rythme de sommeil notamment lors d’un long week-end et de ne pas dérégler les facultés d’apprentissage et de performance de l’enfant.

Activités périscolaires : tout un programme

Dans un long document, la mairie de Paris a justifié la mise en place d’activités périscolaires deux fois par semaines qui offrent ainsi aux élèves la possibilité « de construire leur identité personnelle » et contribuent à « leur émancipation et leur construction en tant que futurs citoyens. » Une liste d’animations est proposée aux écoles primaires : vie en collectivité, sport, musique, science, arts visuels, éveil corporel, égalité des sexes, numérique, environnement, prévention routière et santé. Cependant, le choix des activités et de leurs organisations revient aux instituteurs de chaque école. Outre Paris, plusieurs grandes villes appliqueront la réforme en 2013 : Nantes, Rennes, Angers, Grenoble, Dijon, Brest, Clermont-Ferrand, Limoges et Tours.

Publicités