Dormirbien

Selon une récente étude de l’Université du Colorado (États-Unis), le manque de sommeil entraînerait une prise de poids chez l’enfant et l’adulte.

Dans cette étude parue dans les Comptes-rendus de l’Académie Américaine des Sciences (PNAS), les chercheurs montrent qu’en réduisant son temps de sommeil un individu dépense plus d’énergie et éprouve donc le besoin de consommer plus de calories. Le directeur du Laboratoire du sommeil et de chronobiologie de l’Université du Colorado, Kenneth Wright, estime que « le fait de dormir moins n’est pas en soi ce qui fait grossir ». « Mais quand on ne dort pas assez on a tendance à manger plus que nécessaire pour compenser », a-t-il expliqué.

Moins de sommeil, plus de nourriture

Pour arriver à ces conclusions, les scientifiques ont suivi pendant deux semaines 16 jeunes hommes et femmes en bonne santé à l’hôpital universitaire du Colorado. Les cinq premiers jours, la moitié des participants n’était autorisé à dormir que cinq heures par nuit, tandis qu’un autre groupe disposait d’une nuit normale de huit ou neuf heures. À la fin de cette période, les groupes ont permuté. Tous avaient accès à de la nourriture en quantité illimitée. En moyenne, ceux qui ne dormaient que cinq heures par nuit brûlaient 5 % d’énergie en plus et faisaient preuve d’un comportement alimentaire moins équilibré : un déjeuner peu abondant, de nombreux grignotages riches en protéines, glucides et en fibres, un dîner copieux.

Manger pour compenser

« Le manque de sommeil mène les personnes à dépenser plus d’énergie parce que le corps a plus de difficultés à rester éveillé », explique Kenneth Wright. « Pour combler ces besoins, les gens mangent plus, mais ils mangent encore plus que ce dont ils ont besoin, ce qui provoque une prise de poids », ajoute-t-il. Les auteurs de l’étude ont également constaté que femmes et hommes répondaient différemment à l’expérience. En dormant normalement, les hommes ont pris un petit peu de poids tandis que les femmes ont maintenu leur ligne. Mais quand ils ne pouvaient dormir que cinq heures par nuit, les deux sexes ont pris un kilo en moyenne, selon les chercheurs.

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre site, ici

Publicités