PIEDS

Des chercheurs américains ont observé que les femmes enceintes avaient de plus grands pieds après avoir accouché de leur premier enfant.


Une équipe de scientifiques de l’université d’Iowa aux États-Unis affirme que la grossesse peut modifier la taille et la forme des pieds. Cette étude publiée dans l’édition de mars de l’American Journal of Physical Medicine & Rehabilitation suggère même que cette réduction de l’arc de la voûte plantaire pourrait être permanente. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont mesuré les pieds de 49 femmes au début de leur grossesse puis 5 mois après. Ils ont constaté que pour 60 à 70 % des femmes de l’étude, les pieds devenaient plus longs et plus larges. 11 d’entre elles ont déclaré avoir été obligées de changer de pointure.

Première grossesse uniquement

L’étude a montré, qu’en moyenne, la hauteur de la voûte plantaire et sa rigidité diminuaient considérablement, entre le début de la grossesse et quelques mois après l’accouchement, entraînant des augmentations (entre 2 et 10 mm) dans la longueur du pied et l’aplatissement de la voûte. Aucun changement significatif dans la répartition de la pression du pied n’a été constaté. Selon les scientifiques, seule la première grossesse entraînerait des changements. Les grossesses suivantes ne modifiant que peu la structure du pied.

Prévenir les TMS ?

Cette observation des changements de taille et de forme du pied pendant la grossesse pourrait permettre de mieux comprendre pourquoi certaines femmes souffrent plus d’arthrose de la cheville et du pied, de la hanche et de la colonne vertébrale. Et ainsi trouver une solution pour les préserver des troubles musculo-squelettiques (TMS) pendant et à la suite de leur grossesse.

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre site, ici

Publicités