Marteau1

La justice française a rendu aujourd’hui, son jugement concernant six protagonistes de l’opération lancée par l’Arche de Zoé. Le président de l’association Eric Breteau, qui avait tenté en 2007 d’exfiltrer 103 enfants présentés comme des orphelins du Darfour, et sa compagne Emilie Lelouch ont écopé des peines les plus lourdes. Ils ont décidé de faire appel. 

En 2007, l’association l’Arche de Zoé avait proposé à l’adoption des enfants du Darfour qu’elle présentait comme orphelins. Le président Eric Breteau et sa compagne, Emilie Lelouch, étaient poursuivis pour une tentative d’exfiltration vers la France d’une centaine d’enfants. Reconnus coupables d’exercice illégal de l’activité d’intermédiaire pour l’adoption et d’escroquerie, ils ont été condamnés aujourd’hui à deux ans de prison ferme, à une amende de 50.000 euros chacun et à l’interdiction définitive d’exercer toute profession d’accueil, d’hébergement ou de placement de mineurs. Le couple a décidé de faire appel et devrait demander une remise en liberté. Les quatre autres prévenus ont quant à eux été condamnés à six mois et un an de prison avec sursis. L’association a été condamnée à 100 000 euros d’amende et dissoute.

Retrouvez tous nos articles sur le site www.psychoenfants.fr

Publicités