Future Rock Star

Le dernier numéro du magazine 60 millions de consommateurs a réalisé une enquête sur les jouets sonores pour enfants. Si les parents n’en peuvent plus de les entendre, les enfants eux, en raffolent. Pourtant, ils pourraient représenter un danger pour leur ouïe.

Des spécialistes de l’audition se sont exprimés sur la question dans le dernier numéro de 60 millions de consommateurs. SI aucun jouet ne dépasse les limites sonores fixées par la norme européenne en vigueur, il semblerait que les décibels sont quand même une menace pour les oreilles des tout petits.

Des jeux hurlants

Pour en arriver à ces conclusions, les journalistes du magazine ont sélectionné plusieurs jouets sonores, hors jeux vidéo. Ces produits ont été présentés à un panel de parents qui devaient dissocier les sons agréables de ceux qui ne le sont pas et donner leur avis  quant à leur volume sonore. Si le nombre de décibels de ces jouets respectent tous la norme européenne en vigueur, ils restent néanmoins trop élevés et donc nocifs. Pour comparaison, la voix humaine porte à 45 décibels. Un jouet classique a un décibel de 115 et 80 décibels pour les jouets « à mettre à l’oreille » comme un téléphone factice par exemple. Ces jouets ont donc une portée doublée par rapport à une voix humaine et sont du même niveau qu’un hurlement. À un âge ou les enfants ont encore les oreilles fragiles, une exposition au bruit répété peut endommager l’audition à l’âge adulte.

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre site, ici

Publicités