L’enfant moyen passe 4 heures par jour devant la télé ouverte sans la regarder, en plus d’une heure d’écoute active, selon une récente étude.

Un nombre « alarmant »

232. En minutes, le temps de télé indirecte auquel les enfants américains sont en moyenne soumis. Autant dire beaucoup ! Cela veut dire, 4 heures par jour devant la télé, sans forcément la regarder, en plus d’une heure d’écoute active. « Alarmant » selon l’étude# publiée dans la revue Pediatrics, qui indique également que la durée est inversement proportionnelle à l’âge. Ainsi, les enfants de 8 mois à 2 ans passent 5,5 heures devant une télé ouverte, 2,75 heures pour les enfants d’âge scolaire  (entre 6 et 8 ans). Ces chiffres s’ajoutent à 1,3 heures d’écoute active quotidienne, considérée comme « typique » pour les enfants américains.

Des tâches cognitives difficiles à réaliser

« L’exposition à une télé ouverte dans la pièce est liée à un niveau d’attention diminué durant la période de jeu, à un plus faible niveau d’interaction entre les parents et les enfants, ainsi qu’à une performance réduite dans des tâches cognitives », a affirmé le chercheur responsable de l’étude, Matthew Lapierre. Ce dernier a ainsi suggéré aux parents de prendre conscience de leur propre temps passé à regarder la télévision, mais également de fermer l’appareil lorsque personne ne le regarde. « Cette recommandation pourrait être particulièrement efficace pour les parents de très jeunes enfants qui ne voient peut-être pas comment leur propre exposition à une télé ouverte peut avoir un effet sur leurs petits ou qui se servent de la télé comme s’il s’agissait d’une présence », a-t-il ajouté.

La télé favoriserait l’obésité : les preuves

Les jugements négatifs à l’encontre de la télévision sont légion. Une autre étude, Québécoise cette fois**, avait cherché à établir le lien réel entre télé et obésité avec des données mathématiques objectives. Au terme des tests réalisés sur 1314 petits Québécois de 2 à 4 ans , les résultats sont sans appel : pour chaque heure supplémentaire passée devant le petit écran entre 29 et 53 mois, c’est 0,5 mm de tour de taille gagné à l’âge de 9/10 ans ! Non seulement, regarder excessivement la télévision favoriserait l’obésité, mais elle participerait également à un affaiblissement des compétences physiques de l’enfant. En effet, par exemple, chaque heure passée devant la télé à 29 mois correspondrait à 0,3 cm de moins au saut en longueur.

* menée auprès de 1454 parents d’enfants âgés de 8 mois à 8 ans, partout aux Etats-Unis

**Québec Longitudinal Study of Child Development

 

Publicités