Une enseignante  d’un établissement catholique a été condamnée lundi à 6 mois de prison ferme pour avoir eu des relations sexuelles avec un enfant de 12 ans.

Torturée par une « passion déraisonnée ».

Une histoire comme on en voit parfois, mais qui ne cesse jamais de nous interpeller. Le drame se passe dans un établissement catholique traditionaliste en Vendée. L’enseignante, âgée de 39 ans et mère de cinq enfants, a avoué avoir eut des relations sexuelles avec un adolescent de 12 ans, « par amour », s’est-elle défendue. Pas convaincu, le tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon l’a condamné à six mois de prison ferme. La victime a déclaré devant les juges, en baissant les yeux, « je croyais vraiment qu’il m’aimait » après que l’enfant eut affirmé qu’il n’éprouvait rien pour elle, mais qu’il avait eu peur. L’enseignante aurait plusieurs fois tenté de se confier auprès d’homme d’Eglise et dit avoir été torturé par une « passion déraisonnée ».

L’amour dure trois ans

« L’histoire d’amour » aura duré trois ans, entre 2007 et 2010, et a débuté lorsque l’enfant fut scolarisé à l’école privée de Nazareth de Chavagne-en-Paillers, alors qu’il était en classe de CM2. Accompagnée de son mari à l’audience, la coupable a évoqué un « péché mortel », tout en confirmant avoir vécu une véritable histoire d’amour avec l’enfant. Aujourd’hui âgé de 17 ans, il faudra trois ans à l’adolescent pour se confier au directeur de l’établissement avant que sa mère ne dépose finalement plainte en avril 2011.

En plus de sa condamnation à 6 mois de prison ferme, l’ex-enseignante a écopé d’une amende de 6000 euros et frappée d’une interdiction d’exercer toute activité en contact avec des mineurs.

Retrouvez tous ns articles sur notre site, ici

Publicités