Le nourrisson enlevé à l’hôpital privé Saint-Joseph à Marseille a été « à priori » retrouvé. La suspecte, une jeune femme de 25-30 ans, a rapidemment reconnu les faits, a-t-on appris auprès du parquet. Placée en garde à vue ce matin, elle aurait enlevé le petit entre 22h et minuit, la nuit dernière. Le bébé n’a pas encore été présenté à sa mère, mais une fois de plus, le dispositif de l’alerte enlèvement, qui vient d’être levé, a porté ses fruits.

Le bébé avait disparu avec une couverture rose

Il dormait sans doute paisiblement, auprès de sa maman. C’est entre 22 heures (heure à laquelle sa mère s’est endormie) et minuit qu’une sage-femme de l’hôpital a constaté la disparition du petit, qui n’était plus dans son berceau. Pour l’instant, les recherches entreprise pour retrouver l’enfant sont demeurées vaines. Néanmoins, les procédures d’alerte enlèvement permettent de retrouver l’enfant dans la plupart des cas. Relayés par la télévision, la radio et les journaux, les messages Alerte Enlèvement sont également diffusée depuis 2009 sur les téléphones portables.Selon les informations du ministère de l’intérieur, le bébé portait sur lui une couverture rose hier soir.

Une femme de 25-30 ans suspectée

Jusqu’à ce matin, une jeune femme, âgée de 25 à 30 ans, était recherchée mardi 28 août après avoir été repérée « parmi celles qui circulaient cette nuit » au sein de la maternité de l’hôpital Saint-Joseph de Marseille, où a disparu un bébé, a déclaré une source policière. De taille moyenne, de type méditerranéen ou maghrébin, cheveux-mi-longs châtain foncé, ayant un grain de beauté apparent ou une tâche sur la joue droite. Placée en garde en vue en fin de matinée, la jeune femme a rapidement admis les faits.  Il faut savoir que les premières heures suivant la disparition sont en effet décisives : une étude réalisée aux Etats-Unis en 1993 met en évidence que sur 621 enlèvements d’enfants qui se sont terminés par un homicide, 44% des enfants ont été tués dans la première heure, 74% dans les trois heures et 91% dans les 24 heures suivants l’enlèvement.

Que faire en cas de doute ?

Si vous localisez l’enfant ou le suspect, n’intervenez pas vous-même ! Vous ne savez jamais quelles sont les motivations de l’individu ou s’il possède une arme. Mémorisez le plus de détails possibles (allure, vêtements, indices concordants avec la description, etc) et appelez immédiatement la police au 0805.200.200 pour signaler sa position.

Une application téléchargeable !

Si vous souhaitez participer aux efforts de recherche et vous mobiliser pour les prochaines alertes Enlèvement, téléchargez vous aussi l’application pour mobiles (plus de 200 000 téléchargements à ce jour):

• sur iPhone
• sur BlackBerry
• sur Android
• sur Windows Phone 7

L’application  » Alerte Enlèvement « , vous permettra :

– d’être informé du signalement de l’enfant disparu dès la mise en place du dispositif
– de témoigner vous-même, par téléphone ou e-mail
– de partager l’information à vos contacts, par mail, mais également Facebook et Twitter.

Retrouvez tous nos articles sur le blog actu ici

Publicités