Crayons de couleur, cartables, baskets, cahiers 17×22,… En cette fin de break estival, les listes de fournitures scolaires pullulent et s’insinuent dans toutes les têtes, petites et grandes. Les enfants – bien loin des contingences budgétaires – nourrissent l’espoir d’un cartable bien garni, même esthétique pour les plus capricieux. Tandis que les parents, soucieux de la bonne réussite de leur progéniture, sont tiraillés entre l’envie de faire plaisir et les contraintes du portefeuille.

Nombreuses sont les familles qui ne peuvent supporter de telles dépenses annuelles estimées à plusieurs centaines d’euros. Pour pallier ces carences financières, l’allocation de rentrée scolaire vient gratifier les comptes bancaires de quelques millions de foyers français nécessiteux, avec à leur charge au moins un enfant scolarisé, âgé de 6 à 18 ans. En cette année 2012, on compte plus de 5 millions d’enfants bénéficiaires. Et petite cerise sur le gâteau non négligeable : l’allocation de rentrée scolaire (ARS) s’est vue revalorisée de 25%*, comme l’avait promis François Hollande en mai dernier.
Résultat : les parents bénéficient en moyenne de 70 à 80 euros en plus des montants initialement prévus pour 2012. Cependant, une hausse parallèle de 2,9% du coût des fournitures par rapport à 2011, d’après l’Association des Familles de France, est venue troubler la fête.

Quelques astuces avant de faire les courses :

– Consulter la liste des fournitures scolaires pour la rentrée 2012-2013 – publiée par le ministère de l’éducation nationale – pour le primaire, collège et lycée,

– privilégier des achats sur internet estimés à 15 à 20% moins chers (attention aux frais de port) qu’en magasin classique. Si besoin est, compléter la panoplie de l’enfant en magasin,

– Se contenter uniquement du nécessaire. Il faut donc cibler ce dont l’enfant a strictement besoin : feuilles, agenda,… Récupérer cartables, trousses et classeurs – en bon état – de l’année écoulée,

– Faire attention aux prix affichés des « lots » et « pièces à l’unité ». Parfois les premiers peuvent revenir plus cher que les seconds…

– Investir dans quelques produits de marque en cas de renouvellement de fournitures destinées à durer (cartables, trousses,…). Leur bonne qualité supposant une plus longue longévité…et donc des dépenses en moins pour les années à venir…

*356,20 euros pour les 6-10 ans
375,85 euros pour les 11-14 ans
388,87 euros pour les 15-18 ans

Retrouvez tous nos articles sur notre site, ici

Publicités