Bonne nouvelle pour les bébés nés en automne ! Selon une étude de l’Université de Chicago, ils auraient une plus grande longévité que les autres et auraient plus de chances d’être centenaires.

L’environnement, facteur clé

Pour parvenir à cette découverte étonnante, les chercheurs ont effectué un travail de comparaison des dates de naissance et de la durée de vie de 1500 centenaires nés entre 1880 et 1895. Résultats : Les bébés nés à l’automne, ce “printemps de l’hiver” selon Henri de Toulouse-Lautrec, seraient plus souvent centenaires que les autres.
Les raisons qui expliquent cette grande longévité des bébés nés en automne seraient liées à l’environnement et à la température de la saison automnale davantage propices au développement biologique de l’enfant.

Septembre et novembre, les meilleurs mois

L’étude va plus loin : il y aurait même des mois de naissance de prédilection pour vivre plus longtemps. Il semblerait que la plupart des centenaires suivis par les chercheurs étaient nés en septembre et en novembre. En revanche, ceux qui étaient nés en mars, mai ou juillet étaient les moins nombreux à atteindre les cent ans.
Selon Leonid Gavrilov et Natalia Gavrilova, auteurs de l’étude, ces résultats s’expliquent par le fait que « les infections saisonnières qui touchent les bébés nés au printemps ont un impact sur leur santé à long terme. »Par ailleurs, « le manque de vitamines et la variation du niveau d’hormones liés à la saison printanière » seraient  également à l’origine du phénomène.

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre site, ici

Publicités