D’après une étude inédite, les relations entre un père et son l’enfant, dès l’âge de trois mois, permettraient de réduire les problèmes de comportement du nourrisson à l’âge d’un an, et plus, si affinités. Le rôle de père importerait donc plus qu’on ne le pense généralement…

Les « papas poules » bénéfiques dès la petite enfance

Alors que la plupart des études sur la petite enfance se focalisent autour du rôle des mères, une enquête réalisée par des chercheurs de l’Université d’Oxford et publiée jeudi dernier par la revue Journal of Child Psychology and Psychiatry met en lumière l’importance des contacts entre le père et le nourrisson. Au terme des tests réalisés à partir de 192 familles britanniques, les interactions positives père-bébé dès l’âge de 3 mois permettraient de réduire les problèmes de comportement de l’enfant à l’âge d’un an mais aussi pour la suite de sa vie. D’après le directeur de l’étude, le Dr Paul Ramchandani, « nous avons découvert que les enfants dont les pères avaient davantage de contacts avaient de meilleurs résultats, avec par la suite moins de problèmes de comportement chez leurs enfants. À l’inverse les troubles du comportement étaient plus nombreux lorsque les pères étaient plus distants, perdus dans leurs pensées ou avaient moins de contacts. »

Des résultats à confirmer

Pour ceux qui pensent que cette influence positive serait le fait d’un pouvoir paternel inné, ne vous réjouissez pas trop vite. Les chercheurs restent encore sceptiques quant aux mécanismes de ce phénomène et favorisent davantage la piste socio-psychologique : c’est l’absence ou le désengagement du père qui pourraient en fait expliquer les comportements perturbés des enfants, à savoir l’agressivité, l’opposition ou l’hyperactivité. Il est d’ailleurs à noter que les pères influenceraient davantage les garçons que les filles « ce qui pourrait laisser entendre que les garçons sont plus susceptibles d’être influencés par leur père dès leur plus jeune âge », précise le Dr Ramchandani. »

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre site, ici

Publicités