Une étude hollandaise vient d’établir un lien surprenant entre la taille du bébé et la position de la mère enceinte : travailler debout diminuerait la taille de votre bébé !

 Si aujourd’hui, de nombreuses femmes travaillent pendant la grossesse, des chercheurs de l’Université de médecine de Rotterdam viennent de démontrer que travailler debout trop longtemps aurait des conséquences négatives sur la croissance du bébé. Pour parvenir à ce constat, l’équipe scientifique a suivi les grossesses de 4680 Néerlandaises de 2002 à 2006. Résultats ? Des femmes exposées à de longues périodes en station debout durant leur grossesse ont présenté un taux plus faible de croissance de la circonférence de la tête d’environ 1 centimètre.

Le temps de travail mis en cause

À travers ces observations, ce n’est pas tellement le travail de la femme enceinte qui est remis en question mais le temps de ce travail. En effet, ces conclusions préoccupantes concerneraient également les futures mères qui travaillent entre 25 et 39 heures et plus de 40 heures : leurs bébés auraient de plus petits crânes et un poids de 148 à 198 g inférieur par rapport aux bébés de celles qui ont travaillé moins de 25 h par semaine. De plus, ces différences surviennent dès le troisième trimestre de grossesse.

Moins  d’oxygène pour le fœtus

Le professeur Burdof, auteur de l’étude, explique ce phénomène par la réduction de la pression sanguine dans l’utérus et le placenta que provoqueraient une « trop grande sollicitation physique et un moindre apport de l’oxygène et des nutriments nécessaires au bon développement du fœtus ». Par ailleurs, la position debout n’est pas recommandée pour la femme enceinte puisqu’elle augmenterait « sa pression intra-abdominale augmentant ainsi le risque d’accouchement prématuré »

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre site, ici

Publicités