Regarder la télévision rendrait nos enfants plus gros ! Une récente étude nous montre pourquoi et comment le tour de taille de nos enfants augmenterait…

 La télé favoriserait l’obésité : les preuves

 Les jugements négatifs à l’encontre de la télévision sont légion. Mais pour la première fois, une étude Québécoise, Québec Longitudinal Study of Child Development, a cherché à établir le lien réel entre télé et obésité avec des données mathématiques objectives. Au terme des tests réalisés sur 1314 petits Québécois de 2 à 4 ans , les résultats sont sans appel : pour chaque heure supplémentaire passée devant le petit écran entre 29 et 53 mois, c’est 0,5 mm de tour de taille gagné à l’âge de 9/10 ans !  Non seulement, regarder excessivement la télévision favoriserait l’obésité, mais elle participerait également à un affaiblissement des compétences physiques de l’enfant. En effet, par exemple, chaque heure passée devant la télé à 29 mois correspondrait  à 0,3 cm de moins au saut en longueur.

 De mauvaises habitudes télévisuelles

Cette étude met en lumière les mauvaises habitudes télévisuelles ancrées désormais dans le quotidien des enfants : les enfants de 2,5 ans passeraient en moyenne 8,8 heures hebdomadaires devant la télévision, soit plus d’une heure quotidienne  tandis que ceux de 4,5 ans y passeraient 14,9 heures. Ce temps passé devant la télé réduit d’autant plus le temps des activités physiques et culturelles plus épanouissantes pour le développement de l’enfant. L’auteur de l’étude, le Dr Fitzpatrick nous met en garde pour prévenir l’obésité : « Dans les pays occidentaux, nos habitudes alimentaires ont évolué vers des pratiques sédentaires, faciles à préparer et très riches en calories. Trop regarder la télévision n’est pas seulement dommageable du point de vue éducationnel et de l’éveil, cela compromet également l’apprentissage du « bien manger ». Nos résultats étayent l’hypothèse selon laquelle le temps passé devant l’écran contribue à l’excès de poids dans la population générale… »

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur note site, ici

 

Publicités