Les résultats des autopsies d’Erane et Andy, révélés hier soir, confirment que les deux cousins sont morts noyés. Ils avaient disparu samedi 23 juin à Eysines (près de Bordeaux) avant d’être retrouvés dans la piscine du domicile mardi matin. Retour sur ce drame tragique…

Morts par noyade

Pour le Procureur, toutes les pistes restaient envisageables jusque’à hier soir, n’excluant pas la piste criminelle. Mais les autopsies des corps d’Andy et Erane, pratiquées hier après-midi par deux médecins légistes, ont révélé que les deux petits étaient morts noyés « dans la nuit de samedi à dimanche ». Par ailleurs, les corps ne présenteraient aucune trace de violence. Pour l’instant, les services de police suivent la piste accidentelle : les deux petits franco-ivoiriens auraient pu sortir du jardin et revenir alors que tout le monde les cherchait, et tomber ensuite dans la piscine.

Erane et Andy voulaient se baigner

Erane avait fait le déplacement depuis Lorient pour fêter l’anniversaire d’un membre de sa famille. Il y retrouve son cousin, Andy. Vers 17h, les deux enfants sortent jouer au ballon dans le jardin de la maison. Ce n’est qu’aux alentours de 18h que l’alerte est donnée : Andy et Erane ont disparu et le portail du jardin reste grand ouvert. Famille et voisins se mobilisent pour les chercher dans le quartier, en vain. La police est prévenue de la disparition vers 20h. Le parquet ouvre alors une enquête pour « disparition inquiétante ». Quelques 200 policiers, des agents municipaux, des pompiers spécialisés et des chiens pisteurs sont déployés, appuyés par des hélicoptères, pour tenter de retrouver les deux petits. Les enquêteurs recherchent le moindre indice à l’aide de chiens pisteurs. Ils concentrent leurs recherches sur le bois situé à 1,5 km, notamment autour des points d’eau. Les deux garçons avaient manifesté leur frustration de ne pas pouvoir se baigner, après s’être fait réprimander par une de leur tante pour avoir joué trop près de la piscine.

Des questions sans réponses…

Après plus de 48h de recherche, un fonctionnaire de police finit par découvrir les corps d’Erane et Andy mardi matin. Lors de sa visite au domicile où les deux cousins avaient été aperçus pour la dernière fois, il découvre les deux corps flottant dans la piscine. Selon les témoignages, la famille avait déjà vérifié la piscine du domicile samedi dans la soirée, sans rien trouver. Les services de police avaient quant à eux analysé le bassin. « Les services de police se sont déplacés au bord de cette piscine dans les jours précédents. Ils n’ont rien constaté. Mais ça ne veut pas dire que les corps n’étaient pas immergés. Par conséquent, si les corps sont au fond, on ne peut pas les voir », avait expliqué Claude Laplaud, procureur de la République de Bordeaux.

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur notre blog, ici

Publicités