Le 3 avril dernier, l’American Journal of Obstetrics and Gynecology a publié un nouveau rapport à propos des accouchements des jeunes mamans en comparant ceux d’il y a 50 ans à ceux d’aujourd’hui. L’écart générationnel révèle des changements autour de l’arrivée de bébé…

Afin d’effectuer ses recherches, l’équipe américaine, dirigée par le Dr Katherine Laughon, a comparé 40 000 naissances datant de 1960, à 100 000 de l’an 2000. En observant la moyenne entre le temps de travail il y a 50 ans et celui de nos jours, l’équipe de recherche du National Institut of Child Health and Human Developpement dans le Maryland a ainsi pu établir un constat chiffré. Les femmes d’aujourd’hui mettent plus de temps à accoucher que celles des années 1960. Leur temps de travail est désormais rallongé de 2,6 heures pour une première grossesse, et de deux heures pour la seconde. Un changement qui pourrait s’expliquer par les conditions physiques différentes de la mère et son enfant, mais aussi par les progrès de la médecine.

L’heure des hypothèses

Bébé met plus de temps à venir au monde. Oui mais pourquoi ? Si l’étude ne permet pas en elle-même de donner des raisons à ce changement, des pistes sont pourtant soulevées. Tout d’abord, les chercheurs ont constaté que les jeunes mamans vivent leur Le 3 avril dernier, l’American Journal of Obstetrics and Gynecology a publié un nouveau rapport à propos des accouchements des jeunes mamans en comparant ceux d’il y a 50 ans à ceux d’aujourd’hui. L’écart générationnel révèle des changements autour de l’arrivée de bébé…

Afin d’effectuer ses recherches, l’équipe américaine, dirigée par le Dr Katherine Laughon, a comparé 40 000 naissances datant de 1960, à 100 000 de l’an 2000. En observant la moyenne entre le temps de travail il y a 50 ans et celui de nos jours, l’équipe de recherche du National Institut of Child Health and Human Developpement dans le Maryland a ainsi pu établir un constat chiffré. Les femmes d’aujourd’hui mettent plus de temps à accoucher que celles des années 1960. Leur temps de travail est désormais rallongé de 2,6 heures pour une première grossesse, et de deux heures pour la seconde. Un changement qui pourrait s’expliquer par les conditions physiques différentes de la mère et son enfant, mais aussi par les progrès de la médecine.

L’heure des hypothèses

Bébé met plus de temps à venir au monde. Oui mais pourquoi ? Si l’étude ne permet pas en elle-même de donner des raisons à ce changement, des pistes sont pourtant soulevées. Tout d’abord, les chercheurs ont constaté que les jeunes mamans vivent leur première grossesse à 27 ans aujourd’hui, contre 24 ans il y a 50 ans. Il faut aussi noter que leur indice de masse corporelle est plus élevé (24,9 contre 23), et les bébés plus lourds. Le facteur le plus important reste la péridurale. Alors que dans les années 1960 seulement 4% des mères y avaient recours, aujourd’hui plus de la moitié des accouchements a lieu sous péridurale. Cette pratique permet aux mamans d’accueillir bébé dans des conditions moins douloureuses. Celles-ci sont ainsi encouragées par leur médecin à prendre leur temps. Finalement, le moment tant attendu de l’accouchement est plus long pour nos jeunes mères, mais plus confortables que celui de nos grands-mères.

50 ans. Il faut aussi noter que leur indice de masse corporelle est plus élevé (24,9 contre 23), et les bébés plus lourds. Le facteur le plus important reste la péridurale. Alors que dans les années 1960 seulement 4% des mères y avaient recours, aujourd’hui plus de la moitié des accouchements a lieu sous péridurale. Cette pratique permet aux mamans d’accueillir bébé dans des conditions moins douloureuses. Celles-ci sont ainsi encouragées par leur médecin à prendre leur temps. Finalement, le moment tant attendu de l’accouchement est plus long pour nos jeunes mères, mais plus confortables que celui de nos grands-mères.

Retrouvez cet article sur notre site, ici

Publicités