Deux études récentes démontrent que les enfants d’aujourd’hui maîtrisent parfaitement les nouvelles technologies. En revanche, ils sembleraient peiner sur d’autres apprentissages plus élémentaires !

Dans une société de surconsommation dominée par les nouvelles technologies, les enfants sont les premiers touchés par la mutation des comportements, à commencer par les modes de communication et d’apprentissage. L’organisme Npower a publié un rapport dans lequel des enfants britanniques ont été sondés sur différentes compétences manuelles et technologiques. La Cité des Sciences de Birmingham, quant à elle, a mené une étude sur l’utilisation du moteur de recherche « Google » par des enfants de 6 à 15 ans. Si l’on croise ces différentes études, on obtient un seul et même constat : les savoir-faire basiques de nos enfants ont changé.

Le succès des nouvelles technologies

Npower a lancé une étude sur 1 000 enfants âgés de 5 à 13 ans. L’étude a utilisé des facteurs de comparaison bien particuliers : la maîtrise de nouvelles technologies face aux savoir-faire basiques des générations qui nous ont précédées. Faire un feu de camp, réparer un vélo, lire un plan, grimper aux arbres : toutes ces activités que les enfants pratiquaient autrefois ne sont plus au goût du jour. Les enfants d’aujourd’hui n’ont d’yeux que pour les écrans plats, consoles de jeux, Smartphones et autres objets robotisés… Ainsi, parmi le panel, 67% manient parfaitement les lecteurs DVD, mais 54% seulement savent nouer leurs lacets. 58% des enfants surfent sur Internet, tandis que 78% ignorent comment installer une tente et 42% savent utiliser un Smartphone tandis que 71% ne pourraient reconnaître une espèce d’oiseau.

Google, le nouveau professeur

Quant à l’étude menée par le Dr Pam Wadell, directrice de la Cité des Sciences de Birmingham, elle démontre là aussi l’intérêt pour les nouvelles technologies. Aujourd’hui, 54% des enfants de 6 à 15 ans préfèrent rechercher une réponse sur Google plutôt que de poser des questions à leurs parents.  Les enfants se tournent jusqu’à cinq fois par jour vers ce moteur de recherche, plutôt que demander à maman ou au professeur. Google, rapide et efficace, est devenu une référence pour petits et grands. L’enfant qui se pose une question peut répondre à sa curiosité dans la minute grâce à Internet.

Des résultats qui parlent

Il est évident que les enfants d’aujourd’hui ne sont plus ceux d’hier. Entourés de machines de haute technologie, ils développent de nouvelles formes de savoir-faire, propres à leur génération. Doit-on s’inquiéter d’un tel changement ? Pour le savoir, il faudra attendre que la génération C (celle qui a grandi avec les technologies et le web) grandisse, afin d’observer quelles pourraient être les conséquences. Selon les études de Npower et celle de la Cité des Sciences de Birmingham, la place que prennent les technologies dans la vie des enfants ne peut être dangereuse, à condition que les parents contrôlent les actes de ces derniers. Une vigilance qui passe par la surveillance de leur navigation sur le web et la régulation du temps passé devant les écrans.

Retrouvez nos articles sur notre site,ici

Publicités