Une récente étude réalisée par Ipsos fait la lumière sur les difficultés des femmes, et surtout des mères, à concilier temps de travail et vie de famille.

Aujourd’hui, 81% des Français actifs estiment qu’il est difficile de concilier vie professionnelle et vie privée. C’est l’un des chiffres forts issu d’une enquête Ipsos pour le magazine Elle et qui fait le point sur les difficultés quotidiennes des femmes au travail. Pour mener à bien cette étude, 1000 femmes et 700 hommes actifs, âgés de 18 à 65 ans, ont été interrogés entre le 13 et le 23 janvier 2012. Qu’il s’agisse de préjugés ou d’aménagement du temps de travail, l’étude montre que certains employeurs ont encore des progrès à faire.

Recrutement déjà difficile

Les sondés admettent que les femmes ont moins d’opportunités professionnelles que les hommes à un poste ou métier équivalent (90% des femmes et 70% des hommes partagent cette affirmation). De même, lors des entretiens d’embauche, 54% des femmes de 18 à 34 ans reconnaissent que l’employeur les a questionnées sur leur situation familiale. 32% des femmes de la même tranche d’âge ont précisément été interrogées sur leur projet d’enfant. Poser ce type de questions lors du recrutement reste pourtant illégal. Face à ces préjugés ou à certaines pressions des employeurs, 20% des femmes en couple ont déjà renoncé ou reporté une grossesse pour des raisons professionnelles.

Manque de temps

L’étude met en relief la difficulté de concilier travail et vie de famille pour les femmes. Si le monde du travail est mal adapté aux femmes, il l’est encore moins pour les mères. Elles sont 30% à souhaiter des horaires de travail plus souples. 40% d’entre elles limitent leur activité professionnelle, surtout après 35 ans, et 24% s’arrêtent de travailler pour assurer le bon fonctionnement de leur vie privée. Les sondés affirment tous qu’ils manquent de temps en dehors du travail. 57% des femmes souhaiteraient en avoir plus pour réaliser les tâches ménagères qui leur sont souvent réservées. Par ailleurs, 67% des femmes avec enfants aspirent à un meilleur partage de ces tâches avec leur conjoint.

Retrouvez nos articles sur notre site, ici.

Publicités