Le réseau international d’assistance aux enfants, Child Helpline International, a publié mercredi 25 janvier son rapport annuel sur la violence faite aux enfants, en se basant sur les données de 2010. Le nombre d’appels pour maltraitance est en hausse.

Mercredi 25 janvier 2012, Child Helpline International, réseau d’assistance téléphonique pour les mineurs (présent dans 133 pays), a publié son rapport sur la violence faite contre les enfants au cours de l’année 2010. Ce document inquiétant fait état d’une augmentation du nombre d’appels à propos de maltraitances et d’abus, qu’ils soient sexuels, physiques ou émotifs. En effet, en 2010, plus de 13,8 millions d’appels ont été passés dans le but de trouver de l’aide ou pour témoigner d’une situation à risque. Un cinquième de ces appels concerne des actes de violence ou d’abus.

Les filles plus concernées

Child Helpline International rapporte également que les fillettes sont plus souvent victimes que les garçons. Les actes de violence à leur encontre s’élèvent à 62% et les trois quarts d’entre eux sont d’ordre sexuel.

Dans 60% des cas, l’abus est commis par un homme (deux cas sur trois lorsque la victime est un garçon ; six cas sur dix lorsque la victime est une fille). Pire, la moitié des cas d’agressions est perpétrée par un membre de la famille, toutes classes sociales confondues, l’autre moitié étant partagée entre les parents adoptifs, les enseignants et les camarades. En France, le 119 (Allo Enfance Maltraitée) reçoit plus de 1 600 appels par jour.

Retrouvez tous nos articles sur notre site, ici.

Publicités