D’après une nouvelle étude canadienne, les enfants, mêmes tout petits, ont tendance à faire davantage confiance aux personnes qui leur disent la vérité et à ignorer ceux qui leur mentent.

Les bébés imiteraient davantage les gens dignes de confiance. C’est le constat dressé par une équipe de chercheurs de l’université Concordia de Montréal. Pour se faire, ils ont mené une petite expérience auprès de 60 petits âgés de 13 à 16 mois qu’ils ont séparés en deux groupes. Dans chacun d’eux, un adulte adoptait une tête émerveillée en découvrant ce qu’il y avait à l’intérieur d’une boîte. Dans le premier groupe, quand les enfants découvraient le contenu de celle-ci, ils réalisaient qu’il n’y avait rien à l’intérieur et qu’ils s’étaient fait berner. Dans le second groupe, les nourrissons avaient le plaisir de trouver le petit jouet qui se trouvait dans la boîte.

Les menteurs discriminés

Dans la deuxième phase de cette expérience, ces mêmes adultes avaient pour mission d’éteindre un interrupteur avec leur front. Dans le groupe où l’adulte avait précédemment menti aux jeunes enfants, ceux–ci n’ont été que 34% à l’imiter tandis qu’ils étaient 61% à le faire dans le second groupe.
Ainsi, les enfants malgré leur très jeune âge ont su faire la différence entre le comportement de ces deux adultes. Ils ont davantage fait confiance à celui qui avait eu l’attitude la plus honnête et l’ont ainsi suivi plus facilement lorsqu’il s’est agi de reproduire ses gestes. En revanche, ils se sont montrés méfiants avec l’adulte qui les avait trompés.

Publicités