Pour détendre vos enfants avant d’aller au lit, ne les mettez pas devant la télévision. Regarder un écran avant de dormir dégraderait le sommeil des enfants. C’est le résultat d’une étude américaine menée auprès de 600 parents d’enfants âgés de 3 à 5 ans. 

Lors de l’étude, les chercheurs ont constaté que les enfants qui avaient le droit de regarder la télévision avant de dormir, et notamment des programmes violents, souffraient de troubles du sommeil. Ces troubles interviennent chez 37% des enfants exposés aux programmes violents, et chez 19% des enfants qui ne regardent pas ces émissions. Mais le simple fait de regarder un écran après 19h entraînerait des problèmes d’endormissement, que les programmes soient violents ou non. Selon l’étude, les enfants regarderaient la télévision 73 minutes en moyenne par jour, dont 14 minutes après 19h. L’étude recommande de ne pas laisser les enfants de moins de 2 ans regarder la télévision, et de limiter son accès à 2h par jour au-delà de cet âge. Les spécialistes déconseillent également l’installation d’un poste dans la chambre de l’enfant. Les enfants qui disposent d’un écran dans leur chambre passeraient, en effet, 40 minutes de plus devant la télévision.

Un fort excitant

Selon Michelle Garrison, l’un des auteurs de l’étude, « de nombreuses familles pensent que regarder la télévision peut aider à s’endormir, mais c’est faux ». La télévision pourrait avoir un effet contraire, en excitant les enfants. Les enfants qui sont les plus exposés à des écrans le soir connaîtraient plus de difficultés pour s’endormir, mais aussi des réveils nocturnes, des cauchemars ou encore un état de somnolence en journée. L’étude montre que cela toucherait près d’un enfant sur cinq. S’il est irréaliste d’interdire la télévision à tous les enfants, l’étude suggère que le simple fait d’éliminer le petit écran en soirée ou les programmes violents aurait un impact, considère le Dr Garrison.

Des câlins ou de la lecture le soir

Les jeunes enfants s’endorment plus facilement le soir si un rituel a été instauré pour les calmer, comme la lecture d’une histoire et un câlin, explique le Dr Marc Weissbluth, spécialiste des troubles du sommeil à l’hôpital des enfants de Chicago et auteur de plusieurs ouvrages sur la question. Si la télévision remplace un moment de calme avec les parents, cela peut avoir un effet néfaste sur la santé. Alors que certains enfants de 3 à 5 ans font encore la sieste dans la journée, le fait qu’ils soient sujets à un état de somnolence en fin de journée ou début de soirée montre qu’ils doivent être couchés plus tôt le soir, ajoute le Dr Weissbluth. Selon ce spécialiste, le manque de sommeil « est aussi dangereux qu’une carence en fer » et peut entraîner des troubles du comportement et de la mémoire ainsi que des difficultés à l’école.

Publicités