Les habitudes de consommation d’alcool des parents pourraient influencer celles de leurs adolescents. C’est ce que dévoile une étude britannique menée par la fondation Joseph Rowntree menée auprès de 5700 jeunes.

Les chercheurs ont comparé la consommation de boissons alcoolisées des jeunes de 13-14 ans avec celle des 15-16 ans. Il en ressort que 70% des 13-14 ans interrogés ont déjà consommé de telles boissons contre 89% chez les 15-16 ans. Le premier verre est bu, en moyenne, entre 12 et 13 ans. En revanche, la régularité de la consommation varie selon les âges : les adolescents plus âgés boivent plus régulièrement de l’alcool que les 13-14 ans.

L’influence de la famille

Les chercheurs ont tenté de déterminer les facteurs qui influençaient les jeunes à consommer de l’alcool. Outre l’influence importante exercée par les amis, la famille aurait, elle aussi, un rôle important à jouer dans la consommation régulière, mais pas excessive, d’alcool des adolescents. En effet, les habitudes de consommation du cercle familial ainsi que sa perception de l’alcool seraient déterminantes dans le rapport des jeunes à l’alcool. D’ailleurs, au moment de l’enquête, 46% des13-14 ans avaient bu de l’alcool pour la dernière fois avec leurs parents, contre 38% chez les 15-16 ans. Les parents sont également souvent responsables du premier verre d’alcool consommé.

L’éducation des parents à revoir

A la lumière de ces résultats, les chercheurs considèrent qu’une politique à l’échelle nationale et locale devrait être mise en place, non pas pour s’adresser directement aux jeunes, mais pour « éduquer les parents ». Ces mesures permettraient peut-être aux adultes de prendre conscience de la façon dont ils influencent la consommation de leurs enfants. Mais l’incitation que peuvent exercer les amis est également à prendre en compte, et pourrait être régulée par le milieu scolaire.

Publicités