Il est parfois laborieux pour les parents de convaincre leur bout de chou de manger des légumes. Et si la solution était d’une simplicité enfantine ? Selon les conclusions d’une étude menée par des chercheurs de l’Université de Grenade, il suffirait tout simplement de faire choisir à un enfant le légume qu’il veut manger.


Les scientifiques ont demandé à 150 enfants de sélectionner le légume qu’ils voulaient consommer. Cette méthode aurait des vertus non négligeables puisque les bambins mangeraient jusqu’à 80% de légumes en plus. Les enfants étudiés en ont mangé en moyenne 40 grammes de plus par jour. D’autre part, ces travaux ont permis de mettre en évidence la sensibilité des enfants à la saveur amère du calcium. Ce dernier est présent dans un grand nombre de légumes comme les épinards ou les choux, et serait un facteur de rejet pour les petits.

Questions à Manon Brodeo, diététicienne et nutritionniste :

Psychoenfants : Pourquoi faire choisir à son enfant un légume peut lui donner envie d’en manger davantage ?

Manon Brodeo : La notion de plaisir alimentaire est essentielle au sein de notre alimentation. Tout individu, qu’il soit enfant ou adulte, mange plus facilement un aliment qui lui plaît qu’un autre qu’il n’aime pas. Ce principe s’applique également au groupe d’aliments que constituent les légumes.

Psychoenfants : Pensez-vous que c’est une bonne méthode, qu’il ne faut pas l’habituer à goûter à d’autres saveurs ?

Manon Brodeo : Il est conseillé d’aider l’enfant à s’éveiller d’un point de vue gustatif. Lui présenter l’aliment à plusieurs reprises, tout en espaçant ces moments, peut être une solution. S’il ne veut vraiment pas en consommer certains, mieux vaut ne pas le forcer davantage.

Psychoenfants : Quelle autre méthode les parents peuvent-ils utiliser pour inciter un enfant à manger des légumes ?

Manon Brodeo : Les parents peuvent s’aider de recettes de légumes mélangés à des féculents : pâtes et légumes, purées de pommes de terre et de légumes, tartes salées… Les gratins sont aussi bien appréciés des enfants.

Psychoenfants : Généralement, y a-t-il des légumes que les enfants préfèrent ?

Manon Brodeo : On ne peut pas établir une liste stricte de légumes préférés des enfants, chaque individu ayant des goûts différents. Mais il en ressort souvent que le chou (sous toutes ses formes), le brocoli, les épinards, les courgettes ne sont pas très plébiscités par les petits. Par contre, les légumes ayant une saveur sucrée (carottes, betteraves, petits pois…) seraient davantage appréciés.

Psychoenfants : Quels sont les risques d’une alimentation sans légume ?

Manon Brodeo : L’intérêt des légumes provient de leur apport en vitamines et minéraux ainsi qu’en fibres alimentaires qui favorisent le transit. On ne peut pas affirmer qu’une alimentation sans légume pourrait systématiquement entraîner des carences en vitamines et minéraux ni un ralentissement du transit mais le risque est accru en cas d’absence totale.

Psychoenfants : Pourquoi le calcium est-t-il repoussant pour les enfants ?

Manon Brodeo : Je n’avais jamais entendu que le calcium était repoussant pour les enfants. Je n’en suis pas convaincue car le calcium est bien présent dans les produits laitiers. Or, les enfants ne sont pas particulièrement gênés par ce groupe d’aliments.

Publicités