Une application pour i-phone nommée Enfant-Alerte fait son entrée sur le marché canadien. Elle vise à accélérer le travail de la police en cas de disparition d’enfants. 

L’initiative vient de la chaîne de télévision canadienne Avis de recherche, dédiée à la sécurité publique. Le principe est simple : posséder toutes les données physiques de son enfant avec soi, pour qu’elles soient transmises le plus rapidement possible aux autorités, en cas de disparition de son enfant.

À la pointe de la précision

Les parents qui possèdent l’application rentrent différentes données sur leur enfant dans leur téléphone afin de créer un profil numérique le plus précis possible. Couleur des cheveux, couleur des yeux, mais aussi tous les petits signes distinctifs qui font la particularité de l’enfant sont enregistrés. On peut y ajouter des photos récentes. Un rappel est  envoyé régulièrement aux parents afin qu’ils n’oublient pas de  mettre à jour les données. Dès qu’ils le sentent nécessaire, les parents transmettent à la police le fichier complet et détaillé en un clic, par le biais de la messagerie de leur téléphone. Ainsi, la police peut commencer des recherches avec toutes les informations dont elle a besoin.
En France, plus de 40 000 enfants disparaissent chaque année, selon le ministère de l’Intérieur.

Publicités