Une récente étude américaine publiée dans l’Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine a mis en lumière l’effet positif de certains jeux vidéos nouvelle génération sur la santé.  En effet, ces  nouveaux jeux qui nécessitent de bouger pour jouer permettraient de se dépenser d’une manière équivalente à une séance de sport.

Dernièrement, une nouvelle génération de jeux vidéo a envahi les foyers : Celle des jeux qui obligent les joueurs à bouger. À  travers la course à pied, le tennis ou même la danse, le joueur doit  exécuter les gestes adéquats afin que ces derniers soient reproduits sur l’écran et intégrés au sein du jeu. Une manière amusante et confortable de se dépenser, qui serait, par la même occasion, efficace, d’après une récente étude réalisée par les universités de  Brigham Young et du Massachusetts. Les recherches ont démontré que ces jeux vidéos pouvaient faire bouger les gens, et ce quel que soit leur âge. L’étude a même révélé que pour certains jeux, la quantité d’énergie brûlée était plus élevée que celle mobilisée pour marcher sur un tapis roulant. Par ailleurs, ces jeux séduisent également les plus jeunes, en surpoids ou non, qui font du sport tout en y prenant du plaisir.

Troubles du sommeil

L’étude a montré que les enfants en surpoids étaient ceux qui semblaient apprécier le plus ces nouvelles consoles. Si faire bouger les  enfants via ces nouveaux jeux est possible, il faut néanmoins prendre  en compte certaines conséquences négatives. La Fondation Nationale du Sommeil (National Sleep Foundation) a affirmé qu’une des causes du  manque de sommeil des Américains était l’utilisation des appareils électroniques avant l’heure du coucher*. Les adolescents seraient les  plus touchés par le phénomène avec des nuits de 7 heures et 26 minutes, quand ils devraient dormir environ 9 heures et 15 minutes.

* D’après une étude réalisée sur 1508 personnes de 13 ans à 64 ans.

Publicités