L’étude annuelle de la Fédération Française de Cardiologie a publié mercredi une enquête concernant la cigarette et les collégiens, dans le cadre des Parcours du Cœur 2011 (2-3 avril 2011). Des chiffres alarmants puisqu’ils révèlent qu’un collégien sur trois a déjà essayé de fumer.

A l’occasion des Parcours du Cœur 2011, la Fédération Française de Cardiologie a réalisé une enquête auprès de 4190 enfants de CM1 et CM2 et 2956 collégiens, concernant la cigarette. L’étude a révélé que 32% des collégiens fument de manière régulière ou ont au moins déjà essayé de fumer, contre 29% en 2007. Cette tendance s’observe aussi en école primaire, puisqu’ils sont 9% à avoir déjà essayé la cigarette contre 4% en 2007.
L’enquête a également montré que les plus jeunes ont un rapport différent des collégiens vis-à-vis de la cigarette. Alors qu’un collégien sur trois assume entièrement son goût pour le tabac, les élèves de primaire ont une vision bien plus négative de la cigarette. Ainsi, ils sont 53% à penser qu’un fumeur est souvent triste et solitaire et 99% d’entre eux estiment même que fumer est dangereux.

Parents responsables

Les parents ont leur part de responsabilité dans la relation qu’entretiennent leurs enfants avec la cigarette. Les enfants âgés de 10 à 15 ans ayant déjà fumé vivent, pour 72% d’entre eux, dans des ménages fumeurs. Au contraire, plus de la moitié des collégiens fumeurs ont arrêté parce que leurs parents leur ont demandé. Fumer reste un phénomène de groupe et la prise de conscience des risques liés au tabac n’est pas suffisante pour arrêter les adolescents.

Publicités