L’Unicef vient de publier une enquête sur les ados et la perception qu’ils ont de leur situation. Trouvent-ils que le regard que leur portent les adultes est sévère ? Justifié ? Equilibré ? Eclairage.

Comment les ados perçoivent-ils leur situation ? C’est ce qu’a cherché à savoir l’Unicef France par le biais d’une enquête* menée par TNS Sofres.
Seulement 8% des ados jugent que l’on parle positivement d’eux dans les médias, contre 41% qui trouvent le discours public plutôt négatif. De même, les ados ne font pas confiance aux politiciens pour garantir les droits des enfants.
96% des jeunes sont satisfaits de l’accès à l’éducation et de l’accès au soin dont ils disposent.
Ils trouvent positives les relations entretenues avec les adultes qui les entourent, 92 % notamment quand il s’agit d’adultes qu’ils connaissent bien (famille, professeurs).

Un avenir sombre

En revanche, s’ils se sentent bien dans leur position d’ados, ils sont beaucoup plus mitigés lorsqu’on les interroge sur l’avenir. Devenir adulte peut même être source d’anxiété pour certains. Ainsi, 37 % estiment que les enfants en France ne peuvent pas avoir confiance en l’avenir. Cependant, 74% se sentent confiants quant à leur propre avenir. Une tendance qui baisse plus l’ado approche de la majorité (82% à 13-14 ans contre 61% des 17-18 ans).

Recommandations

Le Président de l’Unicef France, Jacques Hintzy, à l’annonce des résultats de cette enquête, a déclaré qu’il « importe de réhabiliter les adolescents car ils sont les citoyens de demain, d’en restaurer une image positive, de leur accorder une place dans notre société et des perspectives ».

* Enquête TNS Sofres pour l’Unicef France, réalisée auprès de 500 adolescents âgés de 13 à 18 ans, du 20 au 23 octobre 2010.

Publicités