Comment les femmes se sentent-elles en 2010 ? Sont-elles satisfaites de leur vie privé et de leur carrière ? Les femmes se sentent-elles privilégiées par rapport à ce qu’ont connu leurs mères ? Les réponses avec un sondage CSA-Madame Figaro.

83% des Françaises ayant participé au récent sondage CSA-Madame Figaro déclarent qu’elles ont une vie heureuse. 85% estiment que leur vie amicale est « épanouie », 89% sont satisfaites par leur vie de famille et 75% par leur vie sentimentale, taux qui passe à 84% chez les 30-49 ans.
80 % des françaises jugent qu’elles ont plus de libertés sexuelles que leur mère, 78 % pensent qu’elles ont davantage la liberté de se marier et 75 % de divorcer.

Des femmes peu soutenues

C’est du côté de la vie professionnelle que le bât blesse. 24 % des femmes trouvent en effet que celle-ci est « décevante ». 55% affirment que « le regard porté par les politiques sur les femmes » est « opprimant » et 61% trouvent que le regard de l’entreprise sur les femmes l’est également. 41% des femmes les plus diplômées déclarent avoir plus de difficultés que leur mère à conjuguer vie professionnelle et privée. Elles ne sont de fait que 10 % à souhaiter transmettre à leur enfant « le goût d’entreprendre et de gagner de l’argent ». Pour les femmes sondées, ce qui importe avant tout c’est de communiquer à leur enfant « la joie, la capacité à jouir de l’instant » pour 51% devant « la confiance en soi » (49%) et « l’autonomie » à 34%.

Publicités