Un sens de l’humour développé peut prolonger de sept ans la durée de vie. C’est le résultat d’une étude norvégienne publiée en juillet 2010 qui met en exergue les bienfaits de l’humour sur la santé mentale et la vie sociale.

Un solide sens de l’humour permet de vivre plus longtemps ! 53 000 Norvégiens ont répondu à un questionnaire concernant leur sens de l’humour. L’étude menée par le chercheur Sven Svebak pendant sept ans a permis de séparer les optimistes des pessimistes. Les conclusions établies affirment que l’humour réduirait la mortalité d’au moins 20% et prolongerait l’espérance de vie de sept ans en faveur des fins d’esprit. L’humour se distingue du rire car comme le précise Sven Svebak « il n’est pas toujours extériorisé ». « Un pétillement dans le regard peut suffire » à provoquer un effet favorable sur la santé mentale et la vie sociale des individus. Les enfants dotés d’un solide sens de l’humour ont toutes les chances de vivre jusqu’à 80 ans et plus. Le chercheur de l’université des sciences et technologies de Norvège, spécialiste dans ce domaine, rappelle que le sens de l’humour « peut s’apprendre et s’améliorer avec la pratique ». Il n’est pas trop tard pour connaître le répertoire de Toto !…

Étude publiée dans l’international journal of Psychiatry in Medecine en juillet 2010.

Publicités