Ils l’aiment un peu, beaucoup, à la folie… Une récente étude vient de mettre en exergue la popularité croissante du téléphone portable chez les enfants âgés de 6 à 11 ans. Un constat qui ne doit pas nous faire oublier qu’en matière de contrôle et de vigilance, le regard des parents prime.
L’usage du téléphone portable par les enfants est totalement entré dans la norme. C’est le constat auquel l’enquête menée par le MRI (Mediamark Research and Intelligence) parvient en 4 ans d’études de 2005 à 2009.

Augmentation de la consommation

Globalement, les enfants de 6 à 11 ans seraient 20% à posséder un portable et à en faire un usage des plus réguliers. Depuis 2005, le nombre d’enfants possédant un téléphone personnel aurait augmenté de 70% ! L’étude du MRI montre d’autre part, que cette évolution est d’autant plus importante chez les enfants âgés de 10 à 11 ans.
Malgré cette utilisation croissante, l’étude conclut que les parents maintiendraient un contrôle sur le portable de leur enfant. En effet, il est établi que ces téléphones serviraient en premier lieu, à communiquer avec eux. En second plan, arrivent les appels aux amis, les textos et enfin les jeux ou sonneries à télécharger.

Un usage déterminé par le genre

Cette étude loin de se limiter à une approche quantitative, est complétée par une analyse qualitative de l’utilisation du téléphone par les enfants. Elle dévoile que l’âge de ces derniers ne déterminerait pas tant l’utilisation du portable. Le genre, apparaît être le facteur majeur.
En 2 ans, l’augmentation de jeunes garçons utilisateurs d’un téléphone portable est de 50%. Contre seulement 20% chez les jeunes filles.
En conséquence, les filles et les garçons ne sont pas également touchés par cette tendance. De plus, l’utilisation faite de cet accessoire varie aussi ; comme l’explique Anne-Marie Kelly du cabinet d’études MRI. « Les filles ont tendance à passer des appels téléphoniques et à envoyer des SMS, quand les garçons n’hésitent pas à télécharger via Internet des jeux, de la musique ou des vidéos ».

Et vous, vous êtes plutôt pour ou contre l’usage du portable entre 6 et 11 ans ? Laissez-vos commentaires !

Publicités